Mohamed Ali Ould Lemrabott, Mauritanie (Enseignant)

Afrique - École d’Affaires EENI & Université HA

Mohamed Ali Ould Lemrabott, Mauritanie (enseignant de l’École d’Affaires EENI & Université HA)

Mohamed Ali Ould Lemrabott, enseignant de l’École d’Affaires EENI & Université HA de la Mauritanie (Maghreb)

Mohamed Ali Ould Lemrabott, Mauritanie (Enseignant Université)

Formations (Mohamed Ali Ould Lemrabott) :

  1. Niveau de Doctorat en économie appliquée. Préparation d’un Doctorat en économie appliquée auprès de l’École doctorale de l’université de Grenoble (France).
    1. Sujet de thèse : « Efficacité des politiques d’aide au développement et insertion dans le commerce international : le cas de la Mauritanie ». Attestation pédagogique d’achèvement de Thèse. 1994.
  2. DEA (Diplôme d’études approfondies) en économie appliquée, option développement, à l’Université de Grenoble (France). Classé deuxième de la promotion et premier des étudiants étrangers.
    1. Sujet du mémoire : « Évaluation de l’impact des politiques d’aide au développement ». 1990.
  3. Maîtrise en sciences économiques option Planification (Major de promotion) à l’Université de Nouakchott (Mauritanie). 1989
  4. Licence en sciences économiques option planification à l’Université de Nouakchott (Mauritanie). 1988.
  5. Préparation de la licence de mathématiques à l’Université d’Orléans (France.). 1985.
  6. Diplôme d’études universitaires générales (DEUG A) en mathématiques à l’Université d’Orléans (France). 1984.
  7. Plusieurs stages de perfectionnement aux niveaux international et national.

Certifications (Mohamed Ali Ould Lemrabott) :

  1. Certificat du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) sur la gestion axée sur les résultats pour coordonnateurs de projets et de programmes. 2007.
  2. Certificat d’éthique du PNUD. 2008.
  3. Certificat du PNUD sur la sécurité de terrain (niveau avancé.) 2006.

Expérience professionnelle générale et activités de recherche (Mohamed Ali Ould Lemrabott) :

  1. Consultant et Directeur Général du bureau d’études Nouakchott Consulting Group (études sur le développement économique et social, renforcement des capacités, Formation, Représentation, etc.). Depuis mai 2010.
  2. Administrateur national du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) en qualité d’économiste national puis de conseiller stratégique au Bureau du PNUD en Mauritanie.
    1. Du 1er novembre 2000 au 11 mai 2010. Au cours de cette période caractérisée par une promotion accélérée et continue en termes de responsabilités et de grade (le grade atteint est le plus haut grade absolu des administrateurs nationaux du PNUD, ICS 11, équivalent au P5 international), un grand nombre de défis stratégiques ont été relevés et plusieurs produits à grande visibilité internationale et des études phares ont été réalisés ou pilotées.

Autres réalisations et activités importantes (Mohamed Ali Ould Lemrabott) :

  1. Gestion directe de programmes et projets. 2005-2010.
    1. Chargé du programme d’appui au commerce extérieur (initiative internationale dite du cadre intégré d’assistance liée au commerce en faveur des P.M.A). Ce portefeuille recouvrait les projets suivants :
      - Projet d’appui à la Chambre de commerce, d’industrie et d’agriculture de Mauritanie (CCIAM)
      - Projet d’appui à l’appropriation nationale du Cadre Intégré
      - Projet d’appui à la promotion des produits de la pêche
      - Projet d’appui à l’artisanat
  2. Chargé de programme de deux projets, en forme de défis, confiés au Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) (paludisme et tuberculose) par le Fonds mondial de lutte la Tuberculose et le Paludisme (GFATM).
    1. La gestion de cette première phase auditée par les plus grands cabinets internationaux a permis le renouvèlement de la subvention du GFATM. Les évaluations ultérieures de ce programme ont souligné la qualité de gestion de cette première phase au niveau du PNUD, considérée comme une période de référence.
  3. Chargé de programme du Projet d’appui à la Gestion durable et consensuelle des Ressources du Littoral (pétrole, gaz, pêche.) 2004-2005.
  4. Chargé de programme du Projet d’appui à l’appropriation nationale des OMDs (cité comme bonne pratique au niveau international). 2003-2004.
  5. Chargé de programme du premier Projet de déminage humanitaire ayant pour résultat la destruction effective, et en quelques mois, du stock de mines anti-personnel de l’armée mauritanienne grâce au plaidoyer et à la capacité à pousser les dossiers de M. Lemrabott. Ce résultat a permis à la Mauritanie de se conformer à la convention d’Ottawa. 2004.
  6. Chargé de programme du Projet d’aide d’urgence (invasion acridienne). 2004.
  7. Chargé de programme du projet formulation de stratégies sectorielles. 2001-2003.
  8. Chargé de programme de la composante Gouvernance économique du programme Gouvernance appuyé par le PNUD. 2001-2003.
  9. Chargé de programme des composantes substances du CSLP, Statistiques et suivi-évaluation du Programme de Lutte contre la Pauvreté appuyé par le PNUD. 2001-2003
  10. Membre de plusieurs comités de pilotage de programme et de projet (projet régional d’assurance qualité en Afrique de l’Ouest, ONUDI/Union européenne, comité de pilotage du programme Cadre intégré pour le commerce, comité de pilotage du programme de déminage humanitaire, comité de pilotage du projet d’assistance électorale avec présidence de l’une des sessions en 2007, etc.).
  11. Participation à la conception et au pilotage du projet novateur de dialogue politique entre les partis politiques et la société civile mis en oeuvre par le PNUD en 2004.
  12. Participation à la préparation et au déroulement du Groupe consultatif pour la Mauritanie, Banque mondiale, Paris, 2001.
  13. Participation décisive à la préparation du Groupe consultatif pour la Mauritanie, Banque mondiale, Paris, 2007

Résumé des compétences (Mohamed Ali Ould Lemrabott) :

  1. Économiste, expert-conseil en développement, disposant de plus de vingt (20) ans d’expérience professionnelle dont dix (10) comme haut cadre des Nations Unies (PNUD), M. Lemrabott présente un profil polyvalent, alliant niveau conceptuel élevé (conception, analyse et suivi-évaluation des stratégies, politiques et programmes de développement, conduite de travaux de recherche académique, etc.) et capacité managériales éprouvées (gestion d’importants programmes et projets de développement.) Il dispose de capacités de communication écrite et orale reconnues. Cadre supérieur au Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) : de 2000 à 2010 (dix ans.) Fonction : Conseiller stratégique (économiste, spécialiste en stratégies de développement.) Évaluations annuelles des résultats et des compétences (RCA) très positives. Au plus haut Grade absolu aux Nations Unies en tant qu’Administrateur national (National Officer) : Grade NOD 8 (ICS 11), de 2002 à 2010, avec niveau de responsabilité croissant.
  2. Coordonnateur d’importants programmes et projets de développement en pour le compte du PNUD : (i) Programme Cadre intégré pour le Commerce extérieur (2005-2010), (ii) Programme lutte contre la Tuberculose, et le Paludisme du Fonds mondial (2004-2005); (iii) Programme de Déminage humanitaire (2004) ; (iv) Projet d’aide d’urgence (2004), (V) Projet de gestion durable et consensuelle des ressources du littoral (pétrole, gaz, pêche), projet cité comme bonne pratique internationale, etc.
  3. Auteur d’une découverte majeure, obtenue dans le cadre de travaux novateurs sur le suivi de l’aide initiés et réalisés pour le PNUD, relative à une anomalie dans la comptabilisation de l’aide au développement. Cette découverte a connu une application au niveau international. Lettre de félicitations reçue de l’OCDE (voir copie de la lettre jointe.) 2004-2005.
  4. Ancien cadre du groupe SNIM (Société Nationale Industrielle et Minière), la plus grande entreprise du pays, 1995-1999 (quatre ans.)
  5. Pilotage et supervision rapprochée des études sur la reformulation de la stratégie nationale commerciale pour le renforcement de la compétitivité extérieure de l’économie, 2007.
  6. Réalisation du rapport sur l’analyse de long terme des flux de financement extérieur, intitulé « Quarante ans d’aide à la Mauritanie », publié en 2002. Ce premier document d’une série de trois rapports a eu un retentissement international vu qu’il a montré que la comptabilisation par l’OCDE de l’APD destinée à la Mauritanie était erronée (voir lette de félicitations de l’OCDE.) L’erreur consistait à comptabiliser le montant de l’accord de pêche avec l’UE comme étant une ressource APD et non pas une valeur ajoutée interne. La mesure corrective prise par la suite a été étendue à l’ensemble des pays du monde à accord de pêche avec l’UE.
  7. Élaboration du rapport « Quarante-deux ans d’aide à la Mauritanie », publié en 2004.
  8. Réalisation du rapport « Quarante cinq (45) ans d’aide à la Mauritanie», publié en 2007.
  9. Pilotage et supervision rapprochée de l’étude conduite avec le Professeur Jean- Marie Chevallier de l’Université de Paris Dauphine sur la gestion durable et consensuelle des ressources du littoral pétrolières et halieutiques en Mauritanie, 2005-2006.
  10. Pilotage et supervision rapprochée des études préparatoires du 3ème rapport de suivi de la mise en oeuvre des OMDs, 2008-2009.
  11. Pilotage et supervision rapprochée de l’étude de formulation d’une stratégie commerciale centrée sur la pauvreté (Guichet 1 du Cadre Intégré) pilotée en partenariat avec la Banque Mondiale (11 experts internationaux), 2001-2002.
  12. Élaboration de trois rapports de suivi des OMD en 2002-2003, en 2004-2005 et en 2008-2009.
  13. Élaboration d’une stratégie de mobilisation de ressources et de partenariat pour le Bureau 2003.
  14. Évaluation de l’impact socio-économique de l’invasion des criquets pèlerins en Mauritanie 2004.
  15. Pilotage et supervision rapprochée de l’étude portant sur la formulation d’une stratégie de développement industriel en Mauritanie, en partenariat avec l’ONUDI (2002 et 2003) et ayant vocation à être intégrée au Cadre Stratégique de Lutte contre la Pauvreté (CSLP);
    Pilotage et supervision rapprochée de l’étude relative à la formulation d’une stratégie de développement du tourisme en Mauritanie, (2002) destinée à être intégrée au CSLP.

Compétences spécifiques en matière de formulation des stratégies et politiques de développement (et de suivi-évaluation) (Mohamed Ali Ould Lemrabott) :

  1. Consultant auprès de la Direction Générale du Trésor (Ministère de l’Economie et des Finances) chargé de la préparation des projets de Loi de Règlement pour 2015 et 2014.
  2. Conseil et appui d’une importante firme européenne pour la prospection du marché local. 2010-2016.
  3. Conseil et appui d’une importante firme américaine pour la prospection du marché local. 2014-2016.
  4. Contribution au processus d’évaluation du CSLP. 2001-2015.
  5. Participation au processus de formulation de la stratégie nationale SCAPP. 2016.
  6. Formateur dans le domaine du suivi-évaluation, de la GAR et de la gestion de projets. 2010-2015.
  7. Auteur d’une découverte majeure en matière de suivi international de l’Aide Publique au Développement (voir lettre de félicitation de l’OCDE, ci-jointe.) Découverte réalisée dans le cadre d’une initiative personnelle ayant consisté à réaliser pour le PNUD un rapport inédit sur le suivi de l’aide accordée à la Mauritanie depuis qui a eu un retentissement international vu qu’il a montré que la comptabilisation par l’OCDE de l’APD destinée à la Mauritanie était erronée. L’erreur consistait à comptabiliser le montant de l’accord de pêche avec l’Union Européenne comme étant une ressource d’APD et non une recette commerciale. Depuis cette découverte, l’anomalie a été corrigée pour tous les pays du monde à accord de pêche avec l’UE. 2002-2005.
  8. Participation appréciée en tant que personne ressource (pour les volets économiques et sociaux) à l’atelier national sur l’Unité nationale organisé à l’hôtel Atlantic à Nouakchott. Interview accordée à la chaîne de télévision Al Watania, en marge de l’atelier. 2014.
  9. Réalisation et mise en oeuvre d’un plan de Suivi-évaluation du programme de lutte contre le paludisme et la tuberculose du Fonds Mondial de Lutte contre le Sida, le Paludisme et la Tuberculose en Mauritanie. 2005-2006.
  10. Point focal pour le PNUD du Suivi-évaluation et conception et mise en oeuvre du Plan Intégré de Suivi-évaluation (PISE) des interventions des agences des Nations Unies en Mauritanie. Depuis 2013.
  11. Membre fondateur de l’AfCoop Mauritanie, section mauritanienne de l’Association Africaine des Bonnes Pratiques en Matière de Gestion axée sur les résultats. (réseau africain sur la Gestion axée sur les Résultats (GAR), appuyé par la Banque mondiale et la BAD.) 2002-2010.
  12. Membre fondateur de l’Association Mauritanienne de Suivi-évaluation. Depuis 2007.
  13. Participation active au processus de révision du CSLP (CSLP III) à travers la contribution aux notes sectorielles et aux groupes thématiques et comités techniques sectoriels. 2010.
  14. Contribution partielle au processus d’élaboration d’études inputs du CSLP : étude sur les déterminants de l’inflation, étude sur le coût des facteurs. 2010.
  15. Participation active à l’ensemble du processus d’élaboration, de révision et de suivi du CSLP qui a conduit à la formulation en 2006 d’un Cadre Stratégique de Lutte contre la Pauvreté (CSLP) de nouvelle génération dit CSLP II : principale contribution : 2000-2001 : Facilitateur du CSLP I, 2002-2005 : Participation au suivi et à la mise à jour du CSLP I ; 2005-2006 : contribution au CSLP II (rôle principal : s’assurer que le CSLP II est MDG Based, fondé sur les OMD, et que les coûts retenus au niveau du CDMT global sont cohérents avec le Costing des OMD et avec la méthodologie du Millenium Project.) Membre de plusieurs groupes thématiques et comités techniques sectoriels. 1999 à 2006.
  16. Co-concepteur et participant actif du premier projet de dialogue politique national initié par le PNUD. 2004-2005.
  17. Participation active aux ateliers du Dialogue national organisé par le parti RDU et appuyé par le PNUD dans la continuité du projet PNUD précité. 2005.
  18. UNDAF : Participation active à tous les processus de formulation, d’évaluation à mi-parcours et d’évaluation finale des différents UNDAF et CCA. En particulier, rédaction complète de la partie économique du premier CCA en 2000-2001 et participation aux autres parties ainsi qu’au processus UNDAF 2002-2008 de bout en bout comme point focal pour le PNUD. Contributions aux différentes revues. Participation active au processus de l’UNDAF. 2000-2010.
  19. Contribution à divers travaux sur le Genre et le mainstreaming du genre dans la programmation nationale. En particulier contribution au processus de formulation de la stratégie nationale de promotion de la femme. Contribution à la formulation du programme d’éducation des filles (appui fondation Ted Turner.) Contribution à la prise en compte du genre comme dimension transversale dans l’UNDAF. Analyse des cibles Genre dans 3 rapports de suivi des OMD (2002, 2005 et 2008.)
  20. Contribution au processus d’audit organisationnel du Ministère des Affaires Sociales, de l’Enfance et de la Famille, etc. Exploitation du rapport UNWOMEN et MASEF sur Beiging + 20, etc. 2000-2010.
  21. Contribution à la formulation du CDMT global 2008-2010. 2007.
  22. Contribution à la préparation du Groupe consultatif pour la Mauritanie. 2007.
  23. Pilotage et participation substantive à l’élaboration du 4ème Rapport de suivi des progrès dans la mise en oeuvre des OMD en Mauritanie. 2010.
  24. Élaboration du 3ème Rapport de suivi des progrès dans la mise en oeuvre des OMD en Mauritanie. 2008-2009.
  25. Pilotage et supervision rapprochée de l’étude portant sur la formulation d’un plan d’action national pour l’appropriation nationale des OMD. 2003.
  26. Pilotage et supervision rapprochée de l’étude relative à l’harmonisation/normalisation des indicateurs statistiques centrée sur les OMD (rapport Backiny-Abba.) 2003.
  27. Pilotage et supervision rapprochée de l’étude relative au système de suivi-évaluation du CSLP (rapport Bonifas.). 2002.
  28. Contribution au pilotage et à la supervision rapprochée de deux études relatives à l’évaluation des politiques publiques (rapports Foiry et Evin). - 2004-2005.
  29. Contribution au pilotage et à la supervision rapprochée de l’étude relative à la formulation d’indicateurs consensuels pour le suivi du CSLP (rapport Dubois-Cissoko.). 2001.
  30. Contribution au pilotage et à la supervision rapprochée de l’étude relative à la définition de protocoles de transfert de données statistiques (Rapport Abdalla.). 2005.
  31. Participation active à l’atelier régional de Dakar sur la définition du cahier des charges de l’étude relative à l’évaluation des métadonnées et d’évaluation des capacités évaluatives. 2005.
  32. Contribution (partielle) au processus de formulation de l’étude relative à l’évaluation des métadonnées et d’évaluation des capacités évaluatives en Mauritanie (Rapport Bonifas.). 2009.
  33. Organisation à Nouakchott, de bout en bout, sur la substance et au plan de la logistique de l’atelier régional sur le suivi-évaluation en Afrique francophone (une centaine de participants représentant trentaine de pays et d’organisations internationales.) 2004.
  34. Membre pendant dix (10) ans du groupe inter-agences de suivi-évaluation du SNU.
  35. Titulaire du certificat du PNUD sur la gestion axée sur les résultats (GAR.)



Partager avec Twitter Tweet 
Envoyer à un ami:

/ Envoyez-nous un WhatsApp / Contacter par Skype / Contact par téléphone / / Imprimer cette page /
Retour à la page précédente Retourner

Plus d’informations : Mohamed Ali Ould Lemrabott, portail d’enseignement supérieur de l’École d’Affaires EENI & Université HA.

Master en commerce et marketing international, spécialisation marchés francophones africains

Master marchés francophones africains (FOAD)

Masters et doctorats en affaires internationales adaptés aux étudiants mauritaniens.

Master commerce international FOAD en Anglais Mohamed Ali Ould Lemrabott Master affaires FOAD en Espagnol Mohamed Ali Ould Lemrabott Master affaires FOAD en Portugais Mohamed Ali Ould Lemrabott



(c) École d’Affaires EENI & Université HA en Afrique